Seconde Approche

Seconde approche

Posté par Litsoc à 14:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Deuxième thème de l'année

Posté par Litsoc à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

culture

 

 

 Blog des 2nde 2/10/11/13 participant à l'enseignement d'exploration.

Posté par Litsoc à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2019

Opération BD

Une minute pour une BD : Blacksad

Posté par Litsoc à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas...

Capture

 

 

Et si Louis XVI était le patron de Burger King...

 

Vous ne le saviez peut-être pas mais la mascotte de Burger King  est le copié collé du roi sur son trône.

Capture

Coïncidence ? Je ne crois pas

Et si le collier de la croix faisait référence aux onions rings ! Vous savez, les rondelles d’oignons frites dans de l’huile dont les jeunes raffolent tant.

Il n’y a pas de hasard, car si nous prenons les lettres de Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine et que nous les inversons nous pouvons trouver :«hamburger tendre ».

Une fois de plus vous ne pouvez pas dire que vous ne le saviez pas .

Si vous refusez toujours d’y croire voici la preuve ultime !

Depuis tout petit on nous apprend que Reims est le lieu de sacre des rois, pour Louis XVI c’était en 1775. Justement ! Un restaurant de l’enseigne internationale a ouvert ses portes sur les lieux.

75 on la connaît cette date puisque ça a été l’année de la création du premier Burger King en Europe.

Coïncidence ? Je ne crois pas.

De plus une image circule sur internet montrant une boîte de 16  burgers.

Une fois de plus le roi ne pourra plus se cacher

 

Posté par Litsoc à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas...

                       

                                 Et si JUL  n’était qu’un complot des Extraterrestres ?

 

 

Capture

Regardez les débuts de JUL, il débute dans le rap français en 2013. Que ce passe t-il dans la même année? … Une apparition d’ovni bien sûr ! Et depuis le single de JUL « On m’appelle l’ovni » en 2016, on n’observe plus aucune apparition d’ovni . Et si cette chanson était un message d’avertissement adressé aux pilotes d'ovnis pour les prévenir que les humains les cherchent. Si vous prenez les 3 vers de sa chanson :  « je fais des doigts d'honneurs aux schmits
Faut voir ce que nous vivons entre les histoires et les flûtes
Que ça mitonne ».

  Vous prenez certaines lettres cela nous fait l’anagramme parfait  de « Faites attention ils vous cherchent » et « I love ovni ». Traduction : j’adore les ovnis. Coïncidence ? Je ne pense pas .

Capture

Dans les années 90 il y a eu 7 apparitions d’ovni en France  et combien a t-il fait d’albums depuis son label « D’or et platine » ? 7 , Mais oui bien sûr ! Si l’on soustrait son année de naissance par son jour de naissance, on obtient donc 1976, et cette année là, deux apparitions d’ovni sont recensées en France. Que ce passe t-il lorsque l’on mélange les lettres de JUL ? Cela nous ramène à JLU qui signifie  « Je Like Ufo » .

Capture

Prenez le  signe de JUL , retournez le signe  et cela fait un triangle ! Sa coupe de cheveux, cela ne vous rappelle rien ? Mais oui ! Tout  à fait... Elle forme clairement le cercle situé dans un triangle dans un champ de culture !

 Ceci est la preuve définitive que JUL est en lien avec les extraterrestres

 Vous ne pourriez pas dire que vous ne saviez pas.

Alistair/Apolline

Posté par Litsoc à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas...

Aya Nakamura et Marine Le Pen veulent contrôler le monde

 

Capture

Aya Nakamura rêve de contrôler le monde ! (feat Marine Le Pen)

Dans sa chanson djadja qui signifie menteur elle veut dire que c’est l’état français qui nous contrôle et donc l’état le menteur !

Avec ses paroles « Mais comment ça le monde est tipeu? » Elle dit que le monde est petit par rapport à elle, qui est puissante.

Après un débat télevisé Marine Le Pen a dansé sur la chanson "Comportement" d’Aya Nakamura qui disait « J'ai calé, calé l'affaire Laissez, laissez-moi faire ». L’affaire politique de leur complot pour contrôler le monde !

Peu de temps après nous avons aperçu Marine Le Pen dans les loges d’Aya Nakamura au zenith de Paris.

Coïncidence, je ne crois pas ! Avec ses concerts elle se crée une popularité auprès des jeunes votants et des politiques dans plusieurs pays (France, Belgique et Suisse). Cela nous montre qu’elle veut contrôler PLUSIEURS pays et peut être même l’Europe tout entière…

Dans sa chanson "Copines" elle repète ce mot 19 fois. 19 est un nombre qui permet d’atteindre les sommets ! Sommets du monde ? Sommets de la gloire ? Elle cache bien son jeu ! Si vous aviez encore des doutes, le nombre 19 est également synonyme de succès puis d’autorité. Rêve-t-elle de dictature comme sa collègue et besta Marine Le Pen ?

Maintenant vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas !

                                                                                                             Mathilde, Léna, Marie 

 

Posté par Litsoc à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas...

Les teletubies,

une incitation pédophile

 

Capture

Les teletubies seraient une incitation au sexe pour les enfants, afin d’assouvir les envies des pédophiles .

Tout d’abord regardez leur tige sur leur tête ,c’est une allusion direct au pénis .

Ensuite on constate que « Teletubies » est l’anagramme parfait de « Les bite tuent »...Comme par hasard .

Et regardez le soleil, il represente un bébé fille, le soleil représente souvent le but à atteindre et la le soleil est un bébé … Coincidence , je ne pense pas.

Et maintenant leur prénom : Tinky Winky ,Dipsy, LaLa , Pow .

En Anglais, Tinky Winky veut dire « Toucher tendrement » , et Dipsy si on regarde le numéro de chaque lettres et qu’on les additionnes on obtient 69 . La celèbre position du kamasutra . Etrange pour un dessin animé pour « Enfant ».

Et prenons les noms de Lala et de Pow et mélangeons-les,on trouve Wapalol, une étrange affaire ou une jeune fille poste des photos ambigues sur internet . 

Et pour finir ,dans chacune de leurs descriptions , à chaque fois , il est évoqué que ce qu’ils aiment par dessus tout c’est les « Gros » calin . A chaque épisode les teletubies disent qu’ils adorent danser et les « Gros » calin . A chaque fois ils insistent sur le « Gros »

Maintenant vous ne pouvez pas dire que vous ne savez pas .

Posté par Litsoc à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas...

 

 

SNAPCHAT EST CONTROLE PAR LES MORTS-VIVANTS …

Capture

Vous ne l’aviez sûrement jamais remarqué, et pourtant cela paraît évident.. le réseaux social Snapchat est contrôlé par les morts-vivants.

D’une part, vous pouvez remarquer que le logo de l’application est un fantôme et que l’option pour ne pas être vu sur la carte s’appelle, «le mode fantôme», comme de par hasard…

Ensuite, sur ce réseau, il y a la possibilité d’afficher une story, de mettre des photos de notre journée dans celle-ci, et si vous regardez bien, « story » est l’anagramme de « sort » si l’on enlève le y.

Et maintenant, prenons le nom du créateur de Snapchat, Evan Spiegel; « Spiegel » qui signifie « miroir » en allemand.. coïncidence ? Je ne pense pas !

Encore une chose que vous n’aviez pas remarqué, « memories » signifie mémoire, encore une allusion aux esprits..

Mais oui, bien sûr ! On ne peut pas passer a coté des filtres Snapchat, vous avez déjà tous remarqué le petit filtre qui se place discrètement derrière vous lorsque vous faites une photo ou une vidéo seul..

Désormais, vous ne pouviez pas dire que vous ne saviez pas !

 

Sarah Marceau et Jade Casteres 2nd2

Posté par Litsoc à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2019

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...
 « 120 battements par minute »

Capture

« 120 battements par minute » est un film français ayant été réalisé par Robin Campillo en 2017. Ce film a remporté de nombreuses récompenses, y compris au festival de Cannes où il reçoit 5 grands prix, mais également 6 autres lors de la cérémonie des Césars 2018.
120 battements par minute est un film nous présentant le développement de la maladie du sida au début des années 90. Durant la totalité du film nous suivons le groupe d’Act-up Paris, une association qui se bat contre le  sida et qui cherche à sensibiliser le public à cette cause afin de trouver des traitements plus efficaces. Parallèlement à ses actions répétées, nous rencontrons Nathan, un nouveau militant au sein du groupe. Il fait la connaissance de Sean, atteint du sida. Une histoire d’amour débute alors entre eux, et nous voyons la maladie de Sean évoluer au cours du film.
J’ai beaucoup aimé le film 120 battements par minutes, car il nous fait vraiment découvrir la gravité de la maladie du sida ainsi que ses effets sur la personne atteinte mais également les répercussions sur ses proches. Mais au delà de ça, une réelle histoire d’amour se déroule au cours de ce film très touchant et crue à la fois.
Apolline Vincent

"120 battements par minute" : Bande-annonce de la première sensation du Festival de Cannes

Posté par Litsoc à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 janvier 2019

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...
Philadelphia

Capture

Philadelphia est un film américain dramatique réalisé par Jonathan Demme et sorti en  France en 1994. Il s'agit du premier film venant d'Hollywood qui traite du SIDA, de l'homosexualité et de l'homophobie.
Dans ce film Tom Hanks incarne Andrew Beckett, un avocat brillant qui est appelé à une carrière prometteuse dans un grand cabinet de Philadelphie. Jusqu’au jour où ses associés apprennent qu’Andrew est atteint du sida et n’hésitent pas à prétexter une faute professionnelle pour justifier son renvoi. Il est vrai que dans les années 90 le sida n’était encore qu’un virus peu connu car on ne connaissait pas le déroulement des contaminations mais seulement les symptômes : de multiples taches violacées sur le corps. Malgré cela Andrew ne se laisse pas faire et décide d’attaquer le cabinet en justice pour licenciement abusif. 
J’ai beaucoup aimé ce film que j'ai trouvé émouvant et poignant car il nous permet de mieux comprendre l’isolement causé par la maladie. Nous voyons qu’il est difficile dans la société de faire accepter  encore aujourd’hui les différences et qu’il faut parfois même faire intervenir la justice.
LIna Thibault

Posté par Litsoc à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Un livre que j'ai aimé...

Capture

Un livre que j’ai aimé.. 

Si je reste.

 

Si je reste est un roman écrit par Gayle Forman, sortit en 2009. 

Mia, jeune lycéenne de 17 ans, a tout pour être heureuse... Une meilleure amie en or, Kim et un petit copain, Adam, que toutes les filles de son lycée rêveraient d’avoir. Mia, violoncelliste dans l’âme, est tout à l’opposé de ses parents et de son copain qui dirige un groupe de rock. Elle attend avec impatience la réponse de la grande école de musique Juliard où elle rêverait aller étudier, mais cela la séparerait de son milieu de vie mais surtout de Adam...

Un jour de neige, Mia et son frère n’ont pas cours et la famille décide de prendre la voiture pour rendre visite à leur grand mère. C’est à ce moment que tout va commencer... ils vont  avoir un accident de voiture et Mia va se "réveiller" et se rendre compte qu’elle est dans le coma. Celle-ci va donc voir et entendre tout au long du livre sa famille et ses amis lui rendre visite. On va donc comprendre toute l’histoire et elle va se souvenir de nombreux moments passés auparavant ce qui va donc lui parmettre de "choisir" si elle va rester en vie ou pas.. 

Cette histoire me touche beaucoup et c’est pour cela que je recommande ce livre. 

 

Sarah Marceau

 

Posté par Litsoc à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...

Django Unchained 

 

Capture

Django Unchained est un film réalisé par Quentin Tarantino .C'est un western nouveau genre et en plus d'être un western le film parle de l'esclavage .Un mélange rare, voir même du jamais vu .
Dans ce film un mercenaire allemand, Docteur Schulz, recupère un esclave du nom de Django et lui demande de l'aider à trouver une personne.Très vite une amitié va se créer entre ces deux individus .
Alors le mercenaire promet à Django de lui donner sa liberté lorsque qu'il l'aura aidé et qu'ensuite il aidera même à retrouver sa femme .
Etienne Vasselle

Posté par Litsoc à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2019

Présentation de l'opération BB

Opération BD

Présentation

 

 

Le principe :

- Constituez un binôme avec quelqu'un de votre groupe.

 

- Avant les vacanses de février :

         - chaque binôme doit faire un choix de deux BD et chaque membre du binôme doit lire ces deux BD 

         - La liste ci-dessous vous propose des exemples mais elle n'est pas exhaustive. Vous pouvez choisir d'autres BD, mais le but est de faire des découvertes, pas de vous contenter d'aller vers ce que vous connaissez.

         -  Les BD sont disponibles au CDI.  Vous pouvez les emprunter pour deux ou trois jours.

         - Une fois que les deux élèves du binôme ont lu les deux BD, mettez-vous d'accord sur celle que vous préférez.

         - Prenez des notes sur la BD que vous préférez. Vérifiez sur internet qu'on en trouve facilement des images. Si ce n'est pas le cas, scannez en quelques pages marquantes, ayez les pages scannées sur votre clé USB. 

         - Après les vacances de février, vous aurez à réaliser une activité au sujet de cette BD.

 

Exemples de BD que vous pouvez choisir, liste non exhaustive.

 

 

 

 

Posté par Litsoc à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2019

Un livre que j'ai aimé...

Un livre que j'ai aimé... 
Running Man

Capture

Running Man est un roman d'anticipation écrit par Stephen King qu'il a publié sous le pseudonyme de Richard Bachman en 1982. L'histoire se situe dans un contexte dystopique aux États-Unis en 2025, alors que le pays est devenu une dictature. Une émission nommé "La grande traque" est diffusée sur l'unique chaîne du pays. Cette émission repose sur le principe suivant : deux cibles, volontaires, déployées dans les États-Unis, équipées d'une caméra et de cassettes afin d'envoyer une vidéo par jour par courrier à l'équipe de l'émission afin de diffuser les images. Les deux cibles sont poursuivies par des chasseurs de primes qui ont carte blanche pour les éliminer. C'est ainsi que Ben Richards, marié et ayant son unique fille encore enfant, mourante, tente un ultime défi afin de récupérer l'argent mis en jeu dans l'émission afin de soigner sa fille. C'est au milieu d'une population encouragée à la délation que Richards va devoir survivre durant 30 jours afin de pouvoir soigner sa fille.
J'ai beaucoup aimé ce roman car il est plein de rebondissements parfois tragique, émouvant. On y voit souvent une belle leçon d'humilité et parfois totalement l'inverse, ce qui coupe la population en deux parties, et c'est grâce à ces moments qu'on s'attache au personnage de Ben Richards.
Guillaume Delage, 2nde10

Posté par Litsoc à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...

Je ne suis pas un homme facile

 

Capture

Je ne suis pas un homme facile est un film français réalisé par Éléonore Pourriat en 2017. Ce film raconte l’histoire de Damien, un homme célibataire qui enchaîne les conquêtes. Par accident, Damien s’évanouit et se réveille dans un monde où les rôles de l’homme et de la femme sont inversés. Dans cette société, on découvre que les femmes monopolisent tous les domaines alors que les hommes sont infériorisés. Damien va tant bien que mal apprendre à vivre dans cette société en faisant la rencontre d’Alexandra.

J’ai aimé ce film parce qu’en inversant les rôles sans en forcer les traits, il montre parfaitement à quel point la domination masculine et le sexisme ordinaire sont encore présents de nos jours. À la fin, on regarde notre société et on se dit que l’égalité des sexes est malheureusement encore loin d’être acquise. Ce film est une très bonne critique de notre société jdans les moindres détails.

Chaïma ALAMI, 2nd2.

Posté par Litsoc à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé... 
La vague
 

Capture

La Vague est un film allemand crée par Dennis Gansel, sortie en 2009. Ce film a reçu plusieurs récompenses, ce film est tiré d'une histoire vraie.
Ce long-métrage parle d'un professeur, Rainer Wenger, qui a des méthodes différentes que ses collègues.
On lui a confié un projet pédagogique sous le thème de la dictature. Ses élèves étant sceptiques sur le retour d'un régime totalitaire en Allemagne, Rainer Wenger décide d'organiser un jeu de rôle grandeur nature et donc soumet ses élèves à des règles strictes de discipline mais ce jeu de rôle va avoir des conséquences qui vont s'avérer tragiques.
 
Anne Begaudeau 

Posté par Litsoc à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janvier 2019

Une bande dessinée que je vous conseille...

     Une bande dessinée que je vous conseille...
Les aventures de Blake et Mortimer
image.png                  Les aventures de Blake et Mortimer ont été créées en 1946 par Edgar P. Jacob , éditées initialement par les Éditions du Lombard puis par Les éditions Blake et Mortimer.
Cette série de bandes dessinées  raconte les aventures de  Francis Blake ancien pilote de la R.A.F ( Royal Air Force ) devenu directeur du MI5 ( le service du contre espionage anglais ) et Philip Mortimer professeur  en Physique Nucléaire à la Berkley University. Ils s'opposent le plus souvent au colonel Olrik dont on sait peu de chose sur le passé, c'est l'ennemi incontournable du duo.
 Synopsis : En 1963 Sir Williamson  découvre un collier qui aurait appartenu à la reine Marie Antoinette qu'on pensait disparu. Les journaux Anglais font circuler une rumeur selon laquelle Sir Williamson aurait l'intention de l'offrir à la reine Élisabeth, ce qui provoque une vaste indignation en France. 
Francis Blake et Philip Mortimer sont en France suite à leur confrontation contre Olrik ( S.O.S MÉTÉORITE ) qui est enfermé dans la prison de la Santé pour être transféré au Palais de la Justice à Paris mais au cours de ce transfert,  le colonel arrive  à s'échapper par les égouts  malgré le dispositif mis en place par la police.
J'ai bien aimé cette BD car elle  nous transmet l'ambience de l'époque et le style graphique de Edgar P. Jacob est bon.
Alistair Henderson

Posté par Litsoc à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2018

Un artiste engagé...

Capture

Un artiste engagé...

Keith Haring

Keith Haring est un artiste engagé américain du 20ème siècle, qui a marqué les années 80.
Il est né en 1958 et est mort du sida en 1990 à l'âge de 31 ans.
Il fait ses études d'art à l'école School Of Visual Arts de New York, puis commence à exposer dans des lieux publics, il se fait d'abord connaître grâce à des dessins faits à la craie blanche sur des panneaux dans le métro New-yorkais. Au fur et à mesure de l'ascension de sa popularité, il expose dans des capitales. Sa première exposition a lieu à New York en 1982. 

 

Capture

Il est mondialement connu pour ses œuvres colorées et faites de simples traits noirs. Ses œuvres grand format marquent et touchent car c'est un artiste engagé :
Il lutte contre l'homophobie, le racisme et  s'engage contre le sida, lutte pour laquelle il fait des dons à des associations.

Il fait aussi des fresques sur les hôpitaux pour montrer son engagement pour la lutte contre les maladies quelles qu'elles soient.

Keith Haring est un artiste engagé prolifique, sa peinture et ses idées sont lisibles pat tous. Au-delà des messages il s'est construit un style d'artiste picturale original et personnel.


Léna Ploquin

 

Posté par Litsoc à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Un film que j'ai aimé...

CaptureUn film que j'ai aimé...Overlord 

 

 Overlord est un film réalisé par Julius Avery, sorti en 2018, c’est un film d'horreur américain.

Le soir avant le débarquement, un groupe de parachutistes est largué sur les plages de Normandie, pour une mission impossible avant le débarquement allié effectué à 6h.

A quelques heures du débarquement, quatre homme du groupe de parachutistes tombent sur un laboratoire où les allemands font des expériences surnaturelles sur les humains, tout aussi étrange que terrifiants.

J’ai bien aimé ce film car il y a beaucoup de scène d’action et je le recommande.

 

Tom Martin Vrignon

 

Posté par Litsoc à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]