16 octobre 2018

Alexandre Soljenitsyne : un écrivain engagé

Alexandre Soljenitsyne:

un écrivain engagé

 

  

 

Les conditions de vie au Goulag

Les prisonniers des camps vivaient toute l’année dans 15 m2 , avec le même habit que ce soit l’hiver ou la saison estivale. Les maîtres leur faisaient faire des travaux forcés mais surtout des travaux inutiles. Ainsi, dans une commune de Sibérie de 100 000 habitants,  les détenus ont construit 31 aires de jeu, 63 écoles et 468 bancs juste dans cette commune .

Au total 18 000 de personnes sont passées par le Goulag et 12 millions sont mortes pour cause de froid, insuffisance alimentaire car ils n’avaient le droit que à 250 gr de pain et 150 ml d’eau, de maltraitance ou tout simplement d’épuisement ou de fatigue.

Clotilde Gracia

 

 

Qui étaient les personnes condamnées au Goulag ?

La condamnation au goulag était prononcée pour n’importe quelle raison : elle concernait entre autres les personnes appelées "opposants politiques" qui étaientt les ennemis de Staline, qui sinon étaient condamnés à la peine de mort. Les condamnations ont eu lieu entre autres pendant les grands procès de Moscou qui étaientt truqués et au cours desquels on obtenait de faux aveux de l’opposant.
Par ailleurs, certaines personnes envoyées au goulag étaient des paysans qui refusaient de mettre en commun leurs récolte agricole.

Marie Fournet

Posté par Litsoc à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...

ARRÊTE MOI SI TU PEUX 

 

Capture

Arrête moi si tu peux  ou Catch me if you can en anglais a été réalisé par Steven Spielberg, et est sorti en 2003.

Ce film, inspiré d'une histoire vraie, raconte l'itinéraire hors norme de Frank W. Abagnale Jr joué par Léonard Dicaprio.

L'histoire est celle d’un  jeune homme à la vie plutôt paisible ; des parents qui s'aiment, une belle maison, une scolarité normale. Mais tout ça prend fin lorsqu'un prêt bancaire est refusé ce qui les oblige, lui et ses parents, à déménager dans un petit logement. Suite à cela, il apprend que sa mère voit un autre homme. Il décide de fuguer, alors que ses parents préparent leur divorce.

Cet enchaînement de coups durs va être  le déclenchement de ce que va devenir Frank par la suite.

Il se retrouve donc seul , sans endroit où dormir , sans argent et trop jeune pour faire quoique ce soit.

Frank commence alors à se faire passer pour un copilote d'avion de ligne et escroque plusieurs compagnies aériennes. Un agent du FBI, Carl Hanratty, se charge de l'affaire malgré  le peu d'importance qu'accordent ses supérieurs pour à enquête. Le jeune faussaire ne s’arrête pas ici , il se fait ensuite passer pour un avocat, un médecin  et falsifie des chèques.  Il devient peu à peu maître dans l'art de l’escroquerie et détourne près de  2.5 millions de dollars.

Tous cela, Frank, le fait avant son 21 ème anniversaire , ce qui fait de lui l'un des plus jeunes escroc des Etats-Unis.

 

Je vous conseille fortement cette incroyable histoire, pleine de rebondissements. Dans ce film  Leonardo Dicaprio et Tom Hanks forment un duo hors pair .

 

Paolina Roqueflot

Arrête moi si tu peux Bande annonce vf

Posté par Litsoc à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2018

Un livre que j'ai aimé...

Un livre que j'ai aimé...

L'Enfant qui ne pleurait pas

L'Enfant qui ne pleurait pas est un livre écrit par Torey Hayden une célèbre psychologue américaine qui est spécialisée dans le domaine de l'enfance.

Son livre L'Enfant qui ne pleurait pas est un histoire vraie qui raconte la triste enfance d'une petite fille abîmée par la vie. Sheila qui est abandonnée par sa mère sur une aire d'autoroute alors qu'elle est très jeune et qui vit ensuite chez son père qui est violent et qui ne s'occupe pas d'elle comme il le faudrait, devient une petite fille violente elle aussi et se comporte de façon dangereuse pour elle et pour les autres. Torey Hayden, accueille alors cette fillette dans sa classe qui est spécialisée pour les enfants atteints de troubles psychologiques. Petit à petit, la psychologue tisse des liens très forts avec la petite, elle apprends doucement à l'apprivoiser et se rend rapidement compte que Sheila est une petite fille extraordinaire qui a un potentiel intellectuel qui va beaucoup la surprendre.

 

L'Enfant qui ne pleurait pas est un livre magnifique, tant par l'émotion qui en ressort que par l'histoire elle même. J'adore ce livre et je vous le conseille car il retrace une vraie histoire qui est tragique mais qui est aussi pleine d'espoir et d'amour. 

 

Sindiely Mullot 2nde2

Posté par Litsoc à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 octobre 2018

Un film coup de coeur :  
Perfect Blue
Perfect Blue est un film d’animation de Satoshi Kon, sorti en 1997 au Japon et en 1999 en France.
Ce film raconte l’histoire de Mima, la chanteuse vedette du groupe des Cham qui décide d’arrêter sa carrière dans la musique pour devenir actrice. Cette transition mène à la colère de ses fans qui finissent par détester l’ancienne chanteuse. Entre des événements étranges qui se produisent dans son entourage, le tournage d’une série télévisée ambiguë et les troubles mentaux des personnages, Mima fait la rencontre de Mimaniac, un fan inconditionnellement obsédé par la facette publique de Mima et qui n’accepte pas son changement de carrière.
Ce film traite de plusieurs thématiques complexes comme la folie, le meurtre, l’obsession ou encore le viol. Le personnage sombre dans une vie où il est parfois difficile de démêler rêve et réalité.

J’ai aimé les sensations étranges que procure ce film. Il nous plonge dans un grand vertige où on se demande si Mima n’est pas juste en train de rêver ou si c’est vraiment réel. Il y a des scènes dures à regarder comme celui du viol collectif ou les multiples meurtres mais ça a toute son importance dans l’histoire. J’ai trouvé ça intéressant de comprendre les raisons pour lesquelles tel ou tel personnage est poussé à faire tel ou tel acte. La folie, qui est l’une des principales thématiques du film, est représentée sous différentes formes et j’ai aimé découvrir ça.

Posté par Litsoc à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Un livre que j'ai aimé

Un livre que j'ai aimé :

Journal d’un dégonflé

 

Journal d’un dégonflé est une série de romans illustrés de l’auteur américain  Jeff Kinney. Le premier tome est paru en 2007 aux Etats-Unis et a rencontré un succès fou auprès du public des 11-20 ans. En France, le premier tome a été publié en librairie en 2009 et a été traduit par Nathalie Zinnerman . Le livre sera Best-seller au New York Times en 2011.

Cette série raconte l’adolescence de Greg Heffley, âgé de 15 ans qui se trouve confronté à des problèmes au lycée, avec sa famille ainsi qu’avec les filles. Cet ado cherche sans cesse à paraître « cool » auprès des autres personnes de son âge mais sans jamais faire le moindre effort.

Ce qui m’a tout de suite plu est le graphisme très simple des dessins de Jeff Kinney. De plus, cette série retrace avec humour le quotidien parfois « compliqué » d’un adolescent qui n’est pas toujours bien compris par les adultes. 

Journal d’un dégonflé est vraiment drôle et ironique et reste un bon compromis pour se diriger vers la littérature. 

Ethan Moine

Posté par Litsoc à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2018

Un film que j'ai aimé...

                             

         Un film que j'ai aimé ...

 Dunkerque 

 

Capture

Dunkerque est un film Américano-Franco-Britanico-Néerlandais tiré de faits réels, réalisé par Christopher Nolan en 2017, il a été  récompensé par  trois Oscars en 2018. Il raconte comment environ 400 000 soldats Alliés réussirent à passer le blocus allemand et à survivre à la traversée de la Manche durant la Seconde Guerre Mondiale.

Synopsis:

Mai 1940, la Seconde Guerre Mondiale fait rage en Europe, les Nazis gagnent sur tous les fronts. Près de  400 000 troupes britanniques, françaises , belges et canadiennes sont bloquées dans la poche de Dunkerque en attente d'être évacuées en Angleterre. L'amirauté britannique  lance l'opération Dynamo qui consiste à réquisitionner toutes les embarcations civiles et militaires  disponibles pour aider la Royal Navy à rapatrier les soldats restants .

 

J'ai beaucoup aimé ce film car il traite d'un moment du conflit peu représenté dans l'histoire du cinéma, de plus Christopher Nolan nous met directement dans l'ambiance du film même si quelques fois cela est assez déroutant car il nous passe des scènes déjà vues auparavant.  La qualité audio est excellente, elle a reçu plusieurs nominations pour des récompenses pour le meilleur mixage audio etc. De plus, Hans Zimmer est l'auteur de la BO du film (C’est entre autre l’auteur des BO de Batman Begins et Pirate des Caraïbes). 

Je vous conseille vivement d'aller voir ce film.  

 

Alistair Henderson

 

Dunkerque - Survival Teaser VOST - Christopher Nolan

Posté par Litsoc à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...
A tous les garçons que j'ai aimé
C'est un film réalisé par Susan Johnson. C'est l'adaptation du roman "Les amours de Lara Jean". Il est sorti le 17 août 2018 sur netflix.
Dans ce film, il est question d'une adolescente, Lara Jean qui vit avec son père et ses deux sœurs depuis la mort de sa mère. Elle n'a jamais eu de petit ami mais est tombée plusieurs fois amoureuse mais ne l'a jamais avoué aux garçons alors qu'elle a écrit des lettres dont personne ne connaît l'existence.
Elle en a écrit pour 5 garçons:Peter, Kenny, Lucas, Josh et John. Mais un jour ses lettres vont être envoyées... Honteuse d'être tombée amoureuse de Josh, l'ex petit ami de sa sœur, elle va embrasser Peter devant lui, afin de lui faire croire que c'est de l'histoire ancienne. Peter et elle vont signer un contrat pour une fausse liaison entre eux. L'idée vient de Peter qui veux rendre jalouse son ex petite amie.  

À TOUS LES GARÇONS QUE J'AI AIMÉS Bande Annonce VF (2018)

Lou-Ann Deleurme

Posté par Litsoc à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2018

Un film que j'ai aimé...

 Un film que j'ai aimé...

Sully

 

Capture

Sully est un film biographique américain réalisé par Clint Eastwood en 2016. Ce film raconte l’amerrissage forcé du vol 1549 US Airways sur le fleuve Hudson à New-York le 15 janvier 2009. Ce film nous montre également l’envers du décor en expliquant les différentes étapes du procès de Sully.

   L’histoire commence par l’accident. Sully, incarné par Tom Hanks pilote l’avion. Après quelques minutes de vol, des oiseaux percutent les réacteurs de l’appareil, obligeant l’avion à atterrir d’urgence. Face à cette situation deux choix s’offrent : atterrir  sur le quartier de Manhattan au risque de tuer des civils ou changer de cap et amerrir sur l’Hudson.

En une fraction de seconde Sully fait le choix d’amerrir afin de faire le moins de dégâts possible. Sur 155 passagers, aucun n’est mort. Aux yeux de la population Sully est un héros. Cependant du point de vue de la compagnie aérienne et des scientifiques,  Sully aurait pu faire demi-tour et revenir vers l’aéroport le plus proche. Le procès dure environ un an. 

    Je conseille vraiment ce film car le fait d’avoir choisi un évènement qui a eu lieu assez récemment (2009) rend le film très intéressant. Ce que j’ai aimé dans ce film c’est que le réalisateur ne nous a pas simplement montré le déroulement de l’accident mais il a choisi de nous montrer également les conséquences du choix de Sully sur les évènements qui ont suivis. Ce film dénonce également l’injustice qui a eu lieu car même si Sully avait sauvé 155 vies ce jour-là cela n’a pas empêché au Bureau de transport de l’entrainer dans ce long combat qu’a été ce procès jusqu’à la décision finale ….

 

Lina Thibault 

Posté par Litsoc à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 octobre 2018

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...

« The misfits club »

 

Capture

Sortie le 1 décembre 2014 et écrit par Carlos SEDES et Carles VILA, cette comédie romantique va vous plonger dans la vie de Valeria (actrice principale) et de ses ami(e)s pour une belle histoire .

Valeria est une jeune adolescente qui après la séparation de ses parents, déménage avec sa mère dans la grande ville de Madrid . Ne connaissant personne, Valeria est isolée, jusqu’au jour où elle va en thérapie de groupe, parce qu’elle s’est battue, durant ses heures libres. Valeria rencontre au cours de cette thérapie des personnes qui deviennent ses ami(e)s; mais pas seulement. En effet, ils décident de créer un club, que tous nomment « Le club des incompris » car chacun d’entre eux a des lacunes. C'est pour cela, qu'ils font cette thérapie. Dans ce club, ils font des soirées, pour rencontrer des nouvelles personnes. Au fil du film, ils apprennent à se connaître et des liens se forment. Ils remettent de l’animation dans leur lycée, ce qui plaît à tout le monde.

Ce film parle à la fois, de l’intégration des jeunes dans un nouvel établissement ; mais aussi d’aventure et d’amour .

Marine Chaumeron

 

Posté par Litsoc à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 octobre 2018

Une série que j'ai aimée...

Une série que j'ai aimée...

13 reasons why 

 

 

Capture

13 reasons why est une série développée par Bryan Yorkey. Elle est tirée du roman de Jay Asher intitulé Treize raisons. Est disponible depuis Mars 2017 sur Netflix.

 Dans cette série il est question de Clay, un lycéen de 17 ans qui reçoit une boite contenant sept cassettes de la part d'une de ses amies, qui a mis fin à ses jours quelques semaines auparavant. Cette amie en question s'appelle Hannah Baker. Les sept cassettes qu'elle lui a remises sont composées chacune de deux faces à écouter. Toutes expliquent les 13 raisons qui ont poussé Hannah à mettre fin à ses jours. Ainsi chacune de ces treize raisons correspondent à treize personnes qu'elle estime responsable de son acte. Suite aux diverses révélations faites par Hannah, Clay se rend compte que ses camarades ne sont pas vraiment ce qu'ils laissent paraître.

 

Je vous conseille cette série car elle explique comment une lycéenne ordinaire peut en venir au geste ultime. De l'humiliation au viol en passant par l'ignorance de ses parents ainsi que celle de ses camarades, cette série regroupe des thématiques aussi actuelles que brutales ce qui en fait la raison, pour laquelle on s'y attache aussi rapidement.

 

Julie Guillon 2nd 2

13 REASONS WHY Bande Annonce VF (Netflix // 2017)

 

Posté par Litsoc à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,