Un livre que j'ai aimé...

Moi, Gulwali, réfugié à 12 ans

 

Capture

Le livre Moi, Gulwali, réfugié à 12 ans est une histoire vraie. C’est le témoignage de Gulwali Passarlay qui, à seulement 12 ans, a dû faire un voyage dans des conditions inhumaines pour fuir son pays l’Afghanistan. Il a été élevé dans une famille aimante et très religieuse. Son oncle était quelqu’un d’important chez les talibans et son père, médecin, a été tué lors d’une fusillade entre l’armée Américaine et les talibans.  Des menaces ont été faites à la famille de Gulwali par les deux camps alors pour les protéger sa mère décide de payer des milliers de dollars pour que lui et son frère Hazrat passent en Europe. Malheureusement Gulwali est séparé de son frère au début du voyage. Il ira de passeurs en passeurs, devra surmonter la faim et la maladie ainsi que la corruption avant de pouvoir atteindre la liberté et la protection que peut lui offrir l’Europe…

  Ce livre m’a particulièrement émue car on ne se rend pas compte de tout ce que doivent traverser des réfugiés pour pouvoir vivre dans un pays en paix et accéder à liberté. Gulwali a dû surmonter énormément de choses qu’un enfant et même un adulte ne devrait pas subir.  Ce livre montre la cruauté des passeurs, la peur d’être renvoyé dans son pays et de devoir tout recommencer pour survivre. Il nous ouvre aussi les yeux sur notre pays, la France. Il montre la jungle de Calais et les conditions dans lesquelles vivent les réfugiés avant d’atteindre l’Angleterre.

Aujourd’hui, Gulwali vit en Angleterre et étudie les sciences politiques dans l’optique de rentrer dans son pays et de devenir président de l’Afghanistan.

 

Mathilde Le Corre