23 septembre 2017

Un livre que j'ai aimé

 Un livre que j'ai aimé: Divergente

  Dans une société futuriste, où les gens sont classés en 5 factions (Altruites, Erudits, Fraternels, Sincères et Audacieux, que faire lorsque le test d'aptitude révèle que nous rentrons dans plusieurs castes et aucune ?

C'est le cas de Beatrice Prior, 16 ans, membre de la faction Altruiste. Quand elle apprend qu'elle regroupe les caractéristiques des factions Erudite, Altruiste et Audacieuse, elle doit faire un choix : être Divergente est comme être sans-faction; c'est s'assurer la mort. On va suivre Beatrice (alias Tris) dans ses péripéties au cours desquelles elle va découvrir la vérité sur sa société, en réalité défectueuse. Les sourires peuvent parfois dissimuler des desseins bien plus noirs....

    Avant toute chose, ce qui rend les livres intéressants à lire est ce contexte tellement commun de nos jours: une société corrompue, où on apprends aux gens à se classer dans des factions. Tous ceux qui sont différents de la norme sont exécutés ou pire encore, on leur manipule la mémoire à l'aide de moyens barbares. L'héroïne est le type de fille (jeune femme même) à laquelle on s'identifie: téméraire, têtue, elle ne se laisse pas dominer par ce monde qui un jour fut le sien jusqu'au grand changement. Tris est l'image même d'une femme, qu'on ne cesse de rabaisser par rapport à l'homme, qui se bat pour ses idéaux, même si tout le monde dit que c'est impossible. Les livres ont cela de plus que les films: ils nous tiennent en haleine tout du long, ne nous laissant pas reprendre notre souffle jusqu'au dernier mot de chaque chapitre. L'histoire est rythmée par l'amour, l'amitié qui surpasse tous les maux. Nous devenons divergents à travers Tris, cette héroïne pas comme les autres qui nous apprend qu'on peut être à la fois fraternel, altruiste, audacieux, sincère et érudit.

S'il y avait une morale à cette histoire, elle serait « Croyez en ce que vous faites, allez jusqu'au bout ne lâchez rien et battez-vous ».

 

Ancelet Marine & Guyon--Lanabras Perrine 2nd15

DIVERGENTE Bande Annonce VF

Posté par Litsoc à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Un film que j'ai aimé

Un film que j'ai aimé

Jean Dujardin revient dans le personnage de Brice de Nice. 11 ans après le premier, le 3 (parce que le 2 il l’a cassé) est sorti le 23 septembre 2016 au cinéma et le 21 février 2017 en dvd. Les acteurs principaux sont jean Dujardin Clovis Cornillac  et Bruno Salomone. Le réalisateur est James Huth et le film est une comédie française qui dure une heure et trente cinq minutes.

  Au début du film, Brice, en surfant trouve une bouteille dans la mer qui contient un message. En la lisant il voit écrit un message de détresse venant de son vieil ami Marius. Pendant ce temps, la ville de Nice décide de raser sa maison, non règlementaire car elle est trop près de la mer. Il se retrouve sans abris et décide de s’en aller à l’aéroport pour prendre le premier avion et se retrouve à Bordeaux où il fait du stop pour aller à Hossegor. En faisant du stop, il voit un motard qui l’emmène à Hossegor où il arrive à décoder le message : c’est ainsi qu’il vole à la rescousse de Marius à Hawaï.

 Nous trouvons ce film toujours aussi drôle bien qu’il soit sorti 11 ans après.. Toujours avec ses répliques et ses clashs, Brice nous amuse en étant encore le roi de la casse mais cette fois-ci c’est contre son sosie.

 

Antoine Cassina et Pierre Dorin, 2nde1

Posté par Litsoc à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Un film que j'ai aimé

Un film que j'ai aimé : Forrest Gump

 

Forrest Gump raconte l'histoire du héros éponyme, la particularité de ce dernier est qu’il possède un quotient intellectuel de 75 et la colonne vertébrale tordue. Le film est raconté sous forme de flashback lorsque Forrest Gump raconte son histoire aux nombreuses personnes qui défilent et s'assoient à ses côtés sur le banc d'un arrêt de bus.

 Son histoire démarre pendant son enfance, il  nous conte ses passionnantes mésaventures. Forrest Gump est un garçon à la fois inconscient et très attachant malgré tout détesté des élèves de son école mais il parviendra à se faire aimer des autres durant sa vie d'adulte grâce à toutes ses actions.

Ce film nous a énormément plu grâce sa subtile philosophie de vie qui inspire. En effet ce film fait énormément réfléchir lorsque l'on voit les conséquences des actes de Forrest Gump.

Soheil Djellouli et Guillaume Delage, 2nd15.

Posté par Litsoc à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2017

Un film que j'ai aimé

      Un film que j'ai aimé :

TU NE TUERAS POINT

"TU NE TUERAS POINT" est un film de guerre australo-américain réalisé en 2016 par Mel Gibson et est inspiré d’une histoire vraie.

 

C’est l’histoire d’un jeune homme Desmond Dos durant la seconde guerre mondiale qui voulait servir son pays en partant pour l’armée, mais à un détail prêt, qui n’est pas des moindres, ses croyances et ses principes s’opposaient à porter une arme et d’autant plus à tuer.

Desmond Dos étudiant en médecine prétend pouvoir contribuer à la guerre en sauvant des vies. Il risque  la prison car les autres pensent que c’est plus une histoire de lâcheté que de religion mais le commandant connaissant le père de Desmond Dos accepte sa volonté d’aller sur les champs de batailles sans la moindre arme pour se protéger.

Mais alors que personne n’a foi en lui, le destin va en décider autrement…

Maêva Simmoneau, 2nde15

 

Posté par Litsoc à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Un livre que j'ai aimé

 

 Un livre que j'ai aimé : Qui es-tu Alaska ?

 

   Qui es-tu Alaska ? est l'œuvre du célèbre écrivain John Green, connu pour son roman Nos étoiles contraires devenu un best-seller. Cet auteur fait des adolescents l'objet de ses romans, et s'intéresse plus précisément à l'amour. 

Dans ce livre, nous sommes immiscés dans la vie de Miles, un jeune homme qui juge sa vie trop banale et qui prend la décision de partir poursuivre ses études sur un campus universitaire "assoiffé d'expérience".  Au cours de son année, il vivra aux côtés de la sublime et mystérieuse Alaska Young dont il fera son obsession; sans se douter que cette rencontre bouleversera sa vie à jamais. 

 

  Ce livre est mon préféré car bon nombre d'œuvres littéraires portent  sur les adolescents mais peu parviennent réellement à susciter notre intérêt au point de nous pousser à les lire entièrement. Or, Qui es-tu Alaska ? est certainement le roman le plus réaliste de cet écrivain. On saisit chaque émotion, chaque rêve et nous nous imaginons vivre de pareilles situations. Il s'agit également de "bad trip" et de missions de vengeances que nous avons déjà tous eu en tête et qu'eux ont réalisé. 

Le dernier point positif de ce roman est le fait qu'on puisse suivre un changement remarquable de la part du personnage principal au fil du récit.  

 

Lola François 2nde1

Posté par Litsoc à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Un artiste engagé...

Un artiste engagé... : "J'accuse" d'Emile Zola


Emile Zola était un écrivain français qui a défendu plusieurs causes. On peut évoquer en particulier son engagement dans l'affaire Dreyfus au travers d'une lettre ouverte qui a été publiés dans le journal de l'Aurore le 13 janvier 1898.

J'accuse est le titre de cette lettre ouverte adressée au président de la république française Félix Faure.

Alfred Dreyfus officier français d'état major, d'origine juive, accusé à tort pour avoir livré des documents secret à Allemagne est condamné à l'emprisonnement à perpétuité et expédié sur l'île du Diable en Guyanne.

En 1894, le véritable traître fut découvert, pourtant Alfred Dreyfus ne fut pas libéré, ce qui poussa Emile Zola à intervenir, ce qui l'exposa personnellement à des poursuites judiciaires.

Cauvin Clémentine et Flogeac Jeanne seconde 1

Posté par Litsoc à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2017

Un artiste engagée...

Une artiste engagé...Frida Kahlo (1907-1954)
Frida Kahlo est une peintre mexicaine. À l'âge de 6 ans elle a une poliomyélite. Elle est victime d'un grave accident de bus à 18ans en 1925. Elle doit faire de nombreuses interventions chirurgicales qui sont inefficaces. Lors de cet accident, son bassin, ses côtes et sa colonne vertébrale sont brisés. Elle doit porter des corsets en fer et non en plâtre. Suite à cet accident, elle apprend la peinture seule. Elle a épousé Diego Rivera, célèbre pour ses peintures murales. Ce qu'elle ressent est une souffrance à la fois physique et morale.
Dans son tableau "The Broken Column", qui est une peinture à l'huile sur bois faite en 1944 et exposée au Musée Dolores Olmedo, elle se représente nue pour exprimer ses souffrances et ses sentiments en dévoilant les blessures de son corps et de son âme. Le paysage est désertique, sa colonne vertébrale est représentée par une colonne de pierre antique brisée qui soutient son visage fermé et sans émotions ni sentiments, on peut voir qu'elle pleure et que des clous sont plantés dans sa peau et le tissu. Son corset retient les parties de son corps comme une cage.
Ilona Rat Célia Manceau 215 Agathe Janouin 201
 

Posté par Litsoc à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 septembre 2017

Un artiste engagé...

Un artiste engagé...Banksy
Cet artiste est né en 1974 au Royaume-Uni à Bristol.
Il utilise un pseudonyme car il ne veut pas dévoiler sa véritable identité. Ses personnage sont le plus souvent des rats.
Banksy est un artiste qui dénonce par le biais du "Street art" ou "Art urbain". Il essaye de faire passer des message frappants d'une façon humoristique. Il se dévoile pour la liberté et pour la justice et il critique la guerre, la famine et tous les fléaux causés par l'homme.
"La petite fille au ballon rouge" est une peinture qui fait partie de l'illustration la plus populaire de Banksy, elle a été réalisée en 2002 à Londres pour célébrer le troisième anniversaire du conflit syrien. Son slogan "There is always hope" signie "il y a toujours de l'espoir."
Léa Pralas seconde15
Célia Sousa Magalhaes seconde15

Posté par Litsoc à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2017

Un artiste engagé...

Un artiste engagé... : Calogero

L’artiste Calogero dénonce l’homophobie et la peur de parler de son homosexualité à ses proches dans sa chanson « J’ai le droit aussi ».

Cette chanson met en scène le rôle d’un adolescent amoureux d’un autre, ne trouvant pas sa place à cause de l’homophobie dans cette société, du regard des autres ou de leurs commentaires.

C’est une très belle chanson sur la tolérance, avec des paroles simples qui font comprendre la détresse de cet adolescent.

« Que diront les gens 

Il plaindront mes pauvres parents 
Que dire à ces gens 
Qui me trouvent trop différent »

Avec ce genre de paroles, Calogero encourage donc les homosexuels à ne plus avoir honte et à faire leur coming-out.

Calogero - J'ai le droit aussi

Romane MOURLOT 2nd15
Natasha JAMA 2nd15

Posté par Litsoc à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Un artiste engagé...

 Un artiste engagé... : Picasso

Picasso est un grand peintre, sculpteur et dessinateur espagnol du 20ème siècle, c'était un artiste engagé adepte du cubisme né en 1881 et mort en 1973. Un de ses tableaux les plus célèbres est Guernica. C'est une huile sur toile qui mesure 349,3 sur 776,6 cm. Elle est conservée à Madrid dans le Musée de la Reina Sofia.

  Touché par l'acte effroyable du 26 avril 1937, Picasso peint cette œuvre pour dénoncer le bombardement allemand et par la grandeur du tableau, il montre l'atrocité de cet acte. Il montre ainsi que malgré le fait qu'il ait dû s'exiler en France (où il a peint le tableau) à cause de la dictature franquiste, il reste attaché à son pays d'origine et à ses valeurs.

  Cette œuvre a une grande répercussion, provoquant un choc face à la détresse qui y est dépeinte. D'ailleurs un officier Allemand nazi lui rendra visite à Paris et lui tendra une photo de son œuvre lui demandant si c'est lui l'auteur de ce massacre et Picasso lui répondra: "Non, c'est vous".

  Marine Anselet et Louise Petit 2nde 15.

Posté par Litsoc à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,