28 janvier 2019

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...
 « 120 battements par minute »

Capture

« 120 battements par minute » est un film français ayant été réalisé par Robin Campillo en 2017. Ce film a remporté de nombreuses récompenses, y compris au festival de Cannes où il reçoit 5 grands prix, mais également 6 autres lors de la cérémonie des Césars 2018.
120 battements par minute est un film nous présentant le développement de la maladie du sida au début des années 90. Durant la totalité du film nous suivons le groupe d’Act-up Paris, une association qui se bat contre le  sida et qui cherche à sensibiliser le public à cette cause afin de trouver des traitements plus efficaces. Parallèlement à ses actions répétées, nous rencontrons Nathan, un nouveau militant au sein du groupe. Il fait la connaissance de Sean, atteint du sida. Une histoire d’amour débute alors entre eux, et nous voyons la maladie de Sean évoluer au cours du film.
J’ai beaucoup aimé le film 120 battements par minutes, car il nous fait vraiment découvrir la gravité de la maladie du sida ainsi que ses effets sur la personne atteinte mais également les répercussions sur ses proches. Mais au delà de ça, une réelle histoire d’amour se déroule au cours de ce film très touchant et crue à la fois.
Apolline Vincent

"120 battements par minute" : Bande-annonce de la première sensation du Festival de Cannes

Posté par Litsoc à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 janvier 2019

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...
Philadelphia

Capture

Philadelphia est un film américain dramatique réalisé par Jonathan Demme et sorti en  France en 1994. Il s'agit du premier film venant d'Hollywood qui traite du SIDA, de l'homosexualité et de l'homophobie.
Dans ce film Tom Hanks incarne Andrew Beckett, un avocat brillant qui est appelé à une carrière prometteuse dans un grand cabinet de Philadelphie. Jusqu’au jour où ses associés apprennent qu’Andrew est atteint du sida et n’hésitent pas à prétexter une faute professionnelle pour justifier son renvoi. Il est vrai que dans les années 90 le sida n’était encore qu’un virus peu connu car on ne connaissait pas le déroulement des contaminations mais seulement les symptômes : de multiples taches violacées sur le corps. Malgré cela Andrew ne se laisse pas faire et décide d’attaquer le cabinet en justice pour licenciement abusif. 
J’ai beaucoup aimé ce film que j'ai trouvé émouvant et poignant car il nous permet de mieux comprendre l’isolement causé par la maladie. Nous voyons qu’il est difficile dans la société de faire accepter  encore aujourd’hui les différences et qu’il faut parfois même faire intervenir la justice.
LIna Thibault

Posté par Litsoc à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 décembre 2018

Un artiste engagé...

Capture

Un artiste engagé...

Keith Haring

Keith Haring est un artiste engagé américain du 20ème siècle, qui a marqué les années 80.
Il est né en 1958 et est mort du sida en 1990 à l'âge de 31 ans.
Il fait ses études d'art à l'école School Of Visual Arts de New York, puis commence à exposer dans des lieux publics, il se fait d'abord connaître grâce à des dessins faits à la craie blanche sur des panneaux dans le métro New-yorkais. Au fur et à mesure de l'ascension de sa popularité, il expose dans des capitales. Sa première exposition a lieu à New York en 1982. 

 

Capture

Il est mondialement connu pour ses œuvres colorées et faites de simples traits noirs. Ses œuvres grand format marquent et touchent car c'est un artiste engagé :
Il lutte contre l'homophobie, le racisme et  s'engage contre le sida, lutte pour laquelle il fait des dons à des associations.

Il fait aussi des fresques sur les hôpitaux pour montrer son engagement pour la lutte contre les maladies quelles qu'elles soient.

Keith Haring est un artiste engagé prolifique, sa peinture et ses idées sont lisibles pat tous. Au-delà des messages il s'est construit un style d'artiste picturale original et personnel.


Léna Ploquin

 

Posté par Litsoc à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 novembre 2018

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé...

The Bohemian Rhapsody

 

 

Capture

"The Bohemian Rhapsody" est un film biographique américain réalisé par Bryan Singer, sorti le 2 novembre 2018 au cinéma. Ce film raconte la vie du chanteur de Rock Freddie Mercury et de son groupe « Queen ». Il revient donc sur le parcours du groupe, sa création, sa célébrité, …

Dans les années 1970 Farrokh Bulsara alias Freddie Mercury travaille comme bagagiste à l'aéroport de Londres-Hearthrow. Un soir où il se rend dans une boite de nuit il fait la rencontre d'un batteur (Roger Taylor) et d'un guitariste (Bryan May), après leur concert Farrokh vient se présenter et leur propose de devenir le chanteur du groupe. Les musiciens, ne le prenant pas au sérieux, il décide de leur montrer ses capacités en chant, ce qui les fait changer d'avis. Il devient donc le chanteur de ce petit groupe qui ne cesse d'augmenter en popularité d'année en année.

Farrokh se rebaptise Freddie Mercury et le groupe devient le fameux « Queen » que nous connaissons. Tube après tube, enregistrement après enregistrement, le phénomène de « Queen » devient une véritable légende.

Après quelques années Freddie se rend compte qu'il est homosexuel, cette rumeur attire de nombreux journalistes qui ne s'intéressent pas au parcours du groupe, mais uniquement à la vie privée de Freddie, c'est à dire son homosexualité.

En 1985 l'année du Live Aid (un gigantesque concert à vocation humanitaire) Freddie apprend qu'il a le sida. Le concert historique de Queen au Live Aid est le dernier de sa carrière.

 J'ai beaucoup aimé ce film car il nous apprend énormément de choses sur la carrière et la vie de Freddie Mercury. Ce film nous emporte dans l'univers de sa musique et de la légende qu'a été le groupe « Queen ». C'est un film qui accroche du début à la fin. 

Lina Thibault

Posté par Litsoc à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2018

Un film que j'ai aimé...

Un film que j'ai aimé : 

La vie d'Adèle

 

 

Capture

La vie d'Adèle Chapitre 1 & 2 est un film d' Abdellatif Kechiche sorti en 2013 qui est tiré du roman graphique « Le bleu est une couleur chaude » de Julie Maroh. Ce film raconte l'histoire d'Adèle, adolescente réservée qui aime lire et rêve du grand amour masculin. Elle se met en couple alors brièvement avec un garçon plus âgé, Thomas puis par la suite rencontre Emma, une artiste peintre caractérielle aux cheveux bleus dont elle tombe amoureuse. Toutes deux vont vivre une histoire d'amour tumultueuse et passionnelle. Au fil du film on pourra suivre le parcours professionnel très différent d'Adèle et d'Emma.

J'ai adoré ce film qui est romantique et qui raconte la relation de deux jeunes femmes. Il parle de la difficulté d'assumer d'être homosexuel et de l'étroitesse d'esprit des personnes qui pensent encore que les filles se doivent d'aimer les garçons. Le fait de subir le regard de ces personnes et d'être victime d'harcèlement verbal ou physique est dénoncé dans ce scénario. Je conseille à tous ce film qui est magnifique et engagé.

 

Léna Ploquin, 211

La Vie d'Adèle (Blue is the Warmest Colour) - Trailer

Posté par Litsoc à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,