14 septembre 2017

Un artiste engagé...

Un artiste engagé : Victor Hugo

 

Louis Napoléon Bonaparte, neveu de Napoléon Ier, accède au pouvoir par un coup d'état le 2 décembre 1851. Jusqu'alors son ami et un de ses plus fidèles conseillers politiques, Victor Hugo, fameux auteur de XIXe siècle, s'oppose violemment aux réformes du nouvel empereur qui décrètent, par exemple, que toutes personnes dehors à l'heure ou en dehors du couvre-feu imposé se feront fusiller sur-le-champ par la garde de Napoléon III sans plus de cérémonies.

Ces réformes causent de nombreuses morts et vont à l’encontre de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen qui défend la liberté et les droits d'autrui.

Victor Hugo, alors exilé en Angleterre car chassé par l'empereur du territoire français, dénonce ces actes inhumains dans un recueil de poèmes intitulé explicitement Les Châtiments. Paru en 1853, le recueil est immédiatement censuré par Napoléon III . Avec ses poèmes, toujours écrits d'une main de maître dans des styles différents, par exemple la chanson ou encore le dialogue imaginaire, Victor Hugo peut accomplir sa vengeance en donnant une image extrêmement négative de l'Empereur.

De ce fait, nous pouvons dire que Victor Hugo, une référence du XIXe siècle en littérature, grand conseiller politique de Napoléon III dans ses débuts, est bien un artiste engagé qui dénonce les injustices.

 

Guyon--Lanabras Perrine 2nd15

Posté par Litsoc à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,